Interrogé au micro de NBC, le manager de Manchester City Pep Guardiola a lâché une déclaration qui risque de faire grand bruit en Angleterre et ailleurs.

Dans la douleur, Manchester City s’est imposé ce lundi face à Burnley (2-1, 20e journée de Premier League). Un succès qui permet à Pep Guardiola de respirer un peu mieux, lui qui était sous pression depuis sa défaite sur la pelouse de Liverpool (1-0, 19e journée de PL). La pression, le Catalan semble déjà en être lassé. Au cours d’un entretien accordé à la chaîne américaine NBC, durant le programme court Inside the mind of Pep Guardiola (dans la tête de Pep Guardiola), le manager des Citizens a avoué son spleen.
« Je sens que la phase qui mène à la fin de ma carrière approche », a-t-il lâché alors que le journaliste américain lui demandait comment il préparait ses matches. Mais l’Espagnol ne s’est pas arrêté là. « Je ne serai plus entraîneur à 60-65 ans. Non, c’est sûr », a-t-il lancé, comme fatigué et éreinté, à 45 ans, par les exigences de football de haut niveau, lui qui a coaché le FC Barcelone (réserve puis équipe première) et le Bayern Munich avant son arrivée en Angleterre.

Le golf comme reconversion

Alors que son aventure chez les Citizens ne fait que commencer, le natif de Santpedor, qui s’adapte doucement mais sûrement aux exigences du football anglais, paraît déjà penser à l’après. « Je vais passer trois ans (son contrat court jusqu’en juin 2019, ndlr) ou peut-être plus ici, à Manchester City, mais je sens que la fin de ma carrière d’entraîneur est proche », a-t-il insisté à la surprise générale.

Véritable info ou intox pour pousser sa direction à améliorer encore son effectif ? Les mots de l’Ibère enflamment la planète football. « Si vous me cherchez, je serais sans doute sur un parcours de golf », a-t-il conclu ironiquement à l’heure de répondre sur ses futures occupations une fois sa carrière de coach terminée. Alors, clap de fin en 2019 pour Pep Guardiola ?

source: footmercato.net

ok d