Jean-Michel Aulas commence à sérieusement monter dans les tours au sujet des critiques incessantes qui tombent sur Bruno Génésio. Et si le président de l’Olympique Lyonnais tente de rester zen malgré le déchainement des messages parfois radicaux via les réseaux sociaux, après la victoire de l’OL à Montpellier, répondant encore à une question sur l’avenir de son entraîneur, Jean-Michel Aulas a haussé subitement le ton, au point de presque se faire menaçant.

« On reproche au staff technique de ne pas produire un fonds de jeu suffisamment important, c’est de la douce rigolade ! Ceux qui le disent n’y connaissent rien et jouent contre l’intérêt de l’OL. Je voudrais ramener à la mesure ceux qui se croient supérieurs au coach ou aux dirigeants de l’OL et je veux dire stop. Si ce n’était pas le cas, je me fâcherais vraiment très fort. Ca commence à suffire (…) Bruno Genesio sera là l’an prochain avec son président, et s’il ne devait pas être là, son président ne serait pas là non plus », a lancé, dans des propos relayés par Le Progrès, un Jean-Michel Aulas sérieusement énervé et déterminé à faire taire les anti-Génésio.

Source :Foot01

ok d