Poursuivi par la justice espagnole pour une évasion fiscale sur ses revenus de droits à l’image placés illégalement dans des paradis fiscaux, Angel Di Maria a trouvé un accord avec le procureur.

Le joueur qui était au Real Madrid au moment des faits a reconnu deux des infractions qui lui étaient reprochées, valant chacune six mois d’emprisonnement. Mais l’accord convenu lui permet d’échapper à cette année en prison, ce lui qui coûtera tout de même une amende de 2 ME, annonce El Confidencial.

Di Maria était accusé d’avoir escroqué sciemment le fisc espagnol pour un montant de 1,3 ME entre 2012 et 2013, par le biais de sociétés écrans crées au Panama qui ont ensuite cédé leurs droits à des sociétés montées en Irlande et appartenant à Jorge Mendes. Cristiano Ronaldo, Radamel Falcao ou encore José Mourinho sont soupçonnés d’avoir utilisé le même procédé à cette époque là.

foot01

ok d