Cristiano Ronaldo aurait décidé de régler les 14,7 M€ que le fisc l’accuse d’avoir dissimulés.

Si le Barça avait pris soin de régler la dette de Lionel Messi auprès du fisc espagnol, un geste apprécié à sa juste valeur par l’attaquant argentin. Cristiano Ronaldo n’aura pas droit au même traitement de faveur avec le Real Madrid, ce qui pourrait d’ailleurs entretenir ses envies d’ailleurs malgré les mots doux de Florentino Perez à son égard…

« Je suis persuadé que telle n’est pas la demande de Cristiano », a assuré le président madrilène après rappelé que « tous les citoyens doivent remplir leurs obligations fiscales et être certain que le souhait de Cristiano a été celui-ci. » CR7 le souhaite tellement que d’après la Cadena Cope, le Portugais a décidé de régler les 14,7 millions d’euros que le fisc espagnol le soupçonne d’avoir dissimulé.

Un règlement qui n’évitera pas à l’ancien Mancunien de passer devant la justice, le quadruple Ballon d’Or devant être entendu le 31 juillet prochain en vue d’une possible mise en examen mais qui pourrait lui éviter à terme une peine trop lourde. Ronaldo devrait être auditionné au sujet de quatre présumés délits contre le Trésor Public espagnol. Selon le parquet, Ronaldo aurait notamment utilisé plusieurs sociétés basées à l’étranger pour cacher au fisc espagnol des revenus concernant ses droits à l’image sur une période de trois années (2011/2014).

S’il est reconnu coupable, Ronaldo risque jusqu’à six années de prison. Mais s’il trouve un accord avec le tribunal, cette peine de prison sera automatiquement réduite de moitié voire au quart, ce qui lui éviterait, le cas échéant, d’être placé en détention, les peines de prison inférieures à deux ans n’étant que très rarement exécutées en Espagne.

Source : football.fr

ok d