Le président du FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, revient sur les conditions de la prolongation de Lionel Messi jusqu’en 2021. Un dossier géré de main de maître.

C’est officiel depuis 48 heures: Lionel Messi est désormais lié au FC Barcelone jusqu’en juin 2021. Une prolongation qui a mis du temps à se concrétiser mais dont le président du club catalan, Josep Maria Bartomeu, n’a jamais douté. Pas même l’été dernier quand, après la défaite de l’Argentine en finale de la Copa America qui a précipité sa brève retraite internationale, et alors qu’il était rattrapé par le fisc espagnol, la « Pulga » a sérieusement envisagé de partir et filer à Manchester City.

 Il a fallu que le patron blaugrana fasse preuve de psychologie pour mener à bien ce dossier prioritaire. Le Barça ne pouvait pas se permettre de perdre son joyau, les culés ne l’auraient pas supporté. Pour ne pas brusquer le quintuple Ballon d’Or, alors en plein doute, Josep Maria Bartomeu a donc pris son temps. « Tout le monde sait que Leo a vécu un été compliqué l’année dernière,confie-t-il au Mundo Deportivo. On a laissé passer quelques mois et attendu que le timing soit meilleur. »

 

« L’art et le génie »

La tentation de rejoindre les Citizens n’a pas duré, son ami Luis Suarez et les dirigeants l’ayant vite convaincu que son avenir était toujours au Camp Nou. Une fois l’attaquant argentin décidé à rempiler, le président barcelonais est revenu à la charge. Sans mettre la pression sur son joueur et son entourage. « Ç’a commencé il y a plusieurs mois quand j’ai dit à son père, Jorge, que nous devions nous asseoir et discuter d’une prolongation. Il m’a dit de parler à son fils », explique-t-il.

« J’ai parlé à Leo et je lui ai demandé dans quel état d’esprit il était, après ce qu’il avait traversé. Je lui ai dit que nous devions évoquer son avenir, il m’a répondu: ‘Je veux rester ici. Voyez ça avec mon père’. Et c’était réglé. » La proposition formulée par l’état-major azulgrana était difficilement refusable puisque, selon la presse espagnole, le Barça va faire du natif de Rosario (30 ans) le joueur le mieux payé de la planète football, avec un salaire à peine croyable de 35 millions d’euros par an.

Un chiffre que Josep Maria Bartomeu ne confirme pas. « On ne peut pas révéler ce qu’il va coûter au club mais c’est le meilleur joueur du monde et il est donc payé comme doit l’être le meilleur joueur du monde et de l’histoire. Personne n’apporte plus à son club que Messi, affirme-t-il, encensant toujours plus le n°10 barcelonais. Avec lui, l’image que le monde se faisait du Barça a changé. C’est lui qui a changé le ton. Leo a apporté l’art et le génie. Il est la mère de toutes les icônes du Barça. »

football.fr

ok d