Libre depuis son éviction du Bayern Munich, Carlo Ancelotti a été cité parmi les favoris pour reprendre l’équipe d’Italie, privée de Coupe du monde en Russie. Mais l’ancien coach du Paris Saint-Germain, qui n’a jamais caché son désir de diriger la Squadra Azzurra, n’est pas emballé pour réaliser son rêve après cet échec.

L’Italie du football est en ébullition depuis lundi. Battue par la Suède (0-1, 0-0) lors des barrages de la Coupe du monde 2018, la Squadra Azzurra n’a plus de sélectionneur puisque Giampiero Ventura a été débarqué de son poste après ce cuisant échec. Pour lui succéder, la FIGC a coché le nom de Carlo Ancelotti.

Libre depuis son licenciement du Bayern Munich fin septembre, l’ancien coach du Paris Saint-Germain était présenté comme le grand favori pour tenter de remettre le quadruple champion du monde sur pied. Mais l’homme de 58 ans aurait refusé de prendre en main la Nazionale ! En effet, d’après le journaliste Tancredi Palmeri‏, qui se repose sur les informations de l’agent Giovanni Branchini, Ancelotti a décliné la proposition de la fédération transalpine.

Une nouvelle, qui si elle se confirme, ne serait pas surprenante. En effet, le natif de Reggiolo avait déjà été contacté quelques mois avant l’Euro 2016 pour remplacer Antonio Conte. Mais Ancelotti avait refusé les avances de l’instance, préférant rejoindre la Bavière. Ce n’est pas aujourd’hui, alors que l’équipe d’Italie traverse une des pires crises de son histoire, que le triple vainqueur de la Ligue des Champions allait s’embarquer dans un navire à la dérive.

Le grand saut pour Maldini ? Quel sélectionneur, donc, pour les Azzurri ?

Ce n’est pas un scoop, les candidats ne sont pas nombreux. D’après les médias locaux, Paolo Maldini pourrait grimper en tête de liste afin de reprendre les rênes de la sélection. Une idée qui peut sembler risquée puisque la légende du Milan AC n’a aucune expérience sur un banc. Mais au regard de la situation actuelle, difficile de penser qu’un poids lourd puisse débarquer pour s’occuper d’un immense chantier…

ok d