Plusieurs joueurs de la sélection mexicaine ont été critiqués par la presse pour une orgie sexuelle, après la victoire de la « Tri » en match de préparation à la Coupe du monde 2018 face à l’Écosse. Les neufs joueurs du Mexique, photographiés en compagnie de dizaines d’escort-girls, devraient échapper à une sanction de la part de la Fédération mexicaine de football.

Les joueurs impliqués ne seront pas sanctionnés, car ils n’ont « manqué aucun entraînement » et ont pris part à cette fête « sur leur temps libre », a déclaré aux journalistes Guillermo Cantu, le secrétaire général de la Fédération mexicaine de football. « Un jour de congé c’est un jour de congé, ce sont les risques que l’on prend avec la liberté », a commenté M. Cantu.

ok d