Le trio États-Unis-Canada-Mexique, rassemblé sous la bannière “United 2026”, a été désigné comme organisateur du Mondial lors du 68e Congrès de la FIFA avec 67% des voix, organisé mercredi à Moscou. Le Maroc, challenger, n’accueillera donc pas la première Coupe du monde à 48 équipes.

Le Maroc échoue à obtenir l’organisation de la Coupe du monde pour la cinquième fois, après 2010, 2006, 1998 et 1994, où il avait perdu… au profit des États-Unis. L’argument financier du trio américain, qui promet d’organiser “la Coupe du monde la plus lucrative de l’histoire” avec 14 milliards de dollars de recettes prévues (contre cinq milliards nets revenant à la FIFA pour le Maroc), a convaincu les votants.

ok d